Bouchard d'Aubeterre-achat compagnie de cavalerie

Registres de tutelle - AN Y4454

25 avril 1730

 

L’an mil sept cent trente le vingt cinq avril pardevant nous Jerosme d’Argouges Lieutenant civil sont comparus les Sieurs parents et amis de Messire Pierre Charles François Bouchard d’Esparves de Lussan de Ste Maure d’Aubeterre de Jonzac mousquetaire du Roy mineur fils ainé et de Louis Pierre Joseph Bouchard d’Esparves de Lussan de Ste Maure comme de Jonzac et d’Aubeterre capitaine Lieutenant des Gendarmes Dauphins et de deffunte Dame Françoise Marie Henault son epouse, scavoir  messire Pierre Bouchard d’Esparves de Lussan comte d’Aubeterre Chevalier des ordres du Roy Lieutenant général des armées de Sa Majesté ayeul paternel,  Jean Remy Henault Ecuyer conseiller du roy en ses conseils  greffier secretaire du Conseil d’Etat ayeul maternel, Messire Gabriel Jacques Leveneur chevalier Marquis de  Tillières Sous Lieutenant des Chevaux Légers de la reine beau-frère, Messire Charles Jean François Henault Chevalier conseiller du roy en ses conseils président a la premiere Chambre des enquestes du Parlement aieul maternel, Messire henault de Cantobre Conseiller du roy cy devant président tresorier de France en la Généralité de Montauban grand oncle, Messire Charles Joseph Henault de Montigny Ecuyer et Michel Surirey de St Remy Ecuyer Seigneur de Petitval grands oncles maternels, Tous pardevant  Julien Vaultier procureur en cette Cour fondé de leurs procurations dont l’original est demeuré cy joint lequel apres serment par luy fait au cas requis nous a dit pour ses constituants que pour ce qui leur a été requeté par ledit Sieur comte de Jonzac que le roy ayant accordé audit Sieur d’Aubeterre mineur l’agrement pour une compagnie de cavalerie dans le regiment de Villerroy il est necessaire d’en payer le prix suivant la taxe arretée au bureau ___ et que n’ayant  actuellement aucuns deniers appartenant audit mineur et convenir d’emprunter aux conditions les plus  avantageuses jusqu’à concurrence de 10000 # qui se ___tant au payement du prix de ladite compagnie que pour mettre ledit Sieur mineur en equipages et luy avoir les chevaux necessaires Ils sont d’avis que ledit sieur Comte de Jonzac en sa qualité de tuteur dudit Sieur  mineur son fils soit d’___ autorisé a l’effet d’emprunter aux conditions qu’il trouvera_____ qu’a concurrence de 10000# pour employ au payement du prix de ladite compagnie et a l’achat des chevaux et equipages dudit mineur et pour les ___ ou actes qui seront passes a l’occasion dudit emprunt affecter obliger et hypothequer tous les biens presens et anciens dudit Sieur mineur faire et consentir au surplus pour la sureté des presteurs  les stipulations et obligations convenables.

Surquoy Nous disons  que ledit Sieur Comte de Jonzac est et demeurera authorisé en ladite qualité de tuteur dudit Sieur mineur son fils a l’effet d’emprunter aux conditions qu’il trouvera honestes jusqu’à concurrence de dix mil livres pour estre employé au payement du prix de ladite compagnie et à l’achat des chevaux et equipages dudit mineur, affecter obliger et hypothequer tous les biens presens et anciens dudit Sieur mineur, faire et consentir au surplus pour la sureté  des presteurs telles stipulations et obligations convenables suivant le consentement et avis desdits Sieurs parents et amis que nous avons homologué.

DARGOUGES

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×