Emancipation de Suzanne Françoise Surirey de Saint Remy

AN Y4452 - Registres de tutelles – 6 fev 1730



L’an mil sept cent trente, le 6 febvrier, veu par nous Hyerosmes d’Argouges, … &c, les lettres du Roy en forme de bénéfice d’aage données a Paris le dix huit janvier dernier, collationnées et controllées, signées par le conseil, scellées ledit jour, insinuées le vingt quatre dudit mois par Thierry, impétrées et obtenues par damoiselle Suzanne Françoise Surirey de St Remy aagée de seize ans ou environ, fille de deffunts Pierre Surirey de Saint Remy, escuyer lieutenant de l'Artillerie de France, et dame Marie Suzanne Françoise Le Roux de Rassé son épouse, ses père et mère, aux fins desquelles lettres sont les parents et amys de l’impétrante comparus pardevant nous a sa requeste pour donner leur avis sur l’enterrinement d’ycelles, scavoir Messire Jean Remy Henaut, seigneur de Norville et autres lieux, ancien conseilLer du Roy en ses conseils, secretaire du conseil d’Estat et privé, grand oncle paternel , Messire François Alphonse Henault, escuyer seigneur de Cantobre, conseiller du roy cy devant président tresorier de France a Paris, aussy grand oncle paternel, Messire Charles Jean François Henault, chevalier, conseiller du roy en ses conseils, president aux enquestes du Parlement, cousin paternel avant le germain, Messire Jean Toussaint de La Pierre, escuyer, seigneur de Fremeur, mestre de camp de cavalerie, neveu a cause de dame Madelaine Louise Surirey de St Remy son épouse, Charles Joseph Henault de Montigny, Escuyer, conseiller du roy, tresorier général receveur et payeur des rentes perceptibles en l’hotel de cette ville, cousin paternel, Messire Jean Louis Alphonse Rousseau, pareillement cousin paternel, et Pierre Louis Dumeynet, Escuyer, conseiller du roy, receveur general des finances de Dauphiné, amy tous, par Messire Louis Martin Frichot procureur en cette Cour fondé de leur procuration annexée a ces presentes, lequel a dit pour lesdits Sieurs ses constituants qu’ils sont d’avis de l’enterrinement desdites lettres connaissant ladite damoiselle Surirey de St Remy pour estre ….capable de joüir de ses revenus, et s’estre toujours bien comportée, et que Messire Michel Surirey de St Remy, escuyer, conseiller du roy, tresorier general des ponts et chaussees de France, frere consanguin de laditte damoiselle Surirey de Saint Remy, luy soit eleü pour curateur aux conseils et actions

Sur quoy, veu les susdites lettres de benefice d’aage, nous avons ycelles enterriné selon leur forme et teneur pour ladite impetrante joüir de l’effet et contenu d’ycelles, a la charge qu’elle ne pourra vendre, aliener ny hypothequer ses meubles tant que sa minorité durera, pendant laquelle ordonnons que ledit Sieur Surirey de Saint Remy, frere consanguin de ladite mineure, luy est et demeurera curateur aux causes et actions, le tout suivant l’avis et consentements desdits Sieurs parents et amys, que nous avons homologué, et comparaistra ledit Sieur Surirey de Saint Remy pardevant nous pour accepter laditte charge et faire le serment accoustumé.

DARGOUGES

Et lesdits jour et an que dessus est comparu ledit Sieur Surirey de Saint Remy lequel a accepté ladite charge et fait le serment accoustumé et a signé :
SURIREY DE SAINT REMY

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×