Alix de SURIREY de SAINT REMY (1824-1928)


La tante Alix

Surintendante de la maison (Kammer Vorsteherin)
de Son Altesse Impériale et Royale l'archiduchesse Gisèle de HABSBOURG,
dame de l'ordre royal de Thérèse de Bavière,
chanoinesse de l'ordre de Sainte Anne d'Autriche.

 


 

Née à LOUVERGNY (Ardennes) le 29 juillet 1824, Marie Alexandrine de SURIREY de SAINT REMY, dite "Alix",  s'expatria fort jeune; d'abord gouvernante pendant onze années, dont quatre à PRAGUE, des deux filles aînées du comte et de la comtesse Von STERNBERG  (plus tard princesse Cunégonde de LOBKOWITZ et comtesse Zdenka SCHOËNBORN) qu'elle accompagnait régulièrement à la cour d'Autriche, elle ne tarda pas à être remarquée par sa majesté l'Impératrice Elizabeth (mieux connue sous le surnom de SISSI) pour ses qualités et sa distinction.

En 1864, elle fut ainsi chargée de l'éducation de S.A.I. et R. Gisèle, alors agée de 6 ans, fille aînée de S.M. François-Joseph Ier, Empereur d'Autriche, Roi de Hongrie, de Bohème etc...Elle devient à la cour des HABSBOURG, première dame d'honneur et Surintendante de la maison de l'archiduchesse, jusqu'au mariage de celle-ci en 1873 avec le Prince régent Luitpold de Bavière.

Elle continua ensuite à entretenir des relations très cordiales avec sa royale élève à qui elle avait inculqué l'amour de la france et se rendait chaque année en Autriche pour un séjour de plusieurs semaines. Bien que sollicitée à nouveau pour l'éducation de S.A.I. et R. l'archiduchesse Valérie, elle revint en france et se retira à La Volve, propriété de sa soeur Fanny CORMIER. Gisèle lui fera  l'honneur de lui rendre visite à La Volve en 1900.

Pensionnée sur la cassette de l'Empereur, la révolution qui suivit en Autriche la guerre de 14-18 la laissa sans ressources et à la charge des siens.

Elle célébra son centenaire à La Volve, encore fort alerte de corps et d'esprit, en une réunion familiale à laquelle assista le Prince de LOBKOWITZ. Elle est décédée le 1er Août 1928 à La Volve (Loiret), dans sa 105° année.

 


 

Elle nous a laissé ses souvenirs de la cour d'Autriche qu'elle écrivit du 3 novembre 1864 au 20 janvier 1873, ainsi que quelques photos.

 

     
 

L'empereur François-Joseph et son fils l'archiduc Rodolphe.

   L'archiduchesse Gisèle et son frère l'archiduc Rodolphe.

 

 

 

SOUVENIRS DE LA TANTE ALIX

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×